Galeries

Education : les astuces de mamans


Voir le diaporama

Propreté, tétine, marche, colères, cauchemars… Les mamans nous livrent leurs bons plans pour une éducation en douceur, sans cris ni pleurs.

A voir aussi

Astuces pour protéger la planète

Astuces pour assurer sa sécurité

Education : les astuces de mamans (13 photos)

La sourde oreille aux colères

" La dernière fois qu'Antoine a piqué une colère, je l'ai envoyé se calmer dans sa chambre et je suis allée chercher deux morceaux de coton que je me suis mis dans les oreilles. Quand il m'a vue avec ces boules blanches entre les cheveux, il m'a demandé en rigolant ce que c'était. “Je ne t'entends pas”, lui ai-je répondu. Puis j'ai retiré les cotons et j'ai ajouté : “Tu es calmé, je suis contente pour toi. Moi, j'ai trouvé le truc pour ne plus t'entendre !” Depuis, les colères sont très rares : savoir qu'elles ne me dérangent plus l'a dissuadé de crier. " Elisabeth (Bordeaux)

En avant, le quatre pattes

" Lorsqu'Iman a commencé à crapahuter à quatre pattes sur le carrelage de la cuisine et le parquet du salon, les genoux de ses pantalons ont blanchi très vite. Pour que le tissu garde son aspect neuf, j'ai eu l'idée d'enfiler sur ledit pantalon des chaussettes que sa grande sœur ne mettait plus et dont j'ai coupé les pieds. Non seulement cela glisse facilement sur le sol, mais cette technique a également l'avantage de protéger mon bébé du froid. " Maryline (Vénissieux)

Les balises pour la nuit

" Pour aider mon fils à aller seul aux toilettes la nuit, j'ai balisé son chemin. Dans sa chambre, j'ai posé des stickers fluorescents sur les points stratégiques : le chemin vers la porte, la poignée de la porte, le couloir jusqu'aux toilettes. Après avoir testé ensemble le parcours lumière éteinte, il a su recommencer tout seul. Depuis, il se rend aux toilettes sans nous appeler la nuit. " Elza (Les Montils)

Calendrier de la propreté

" Nathan était propre le jour, mais pas encore la nuit. Pour le motiver, j'ai collé sur sa porte un tableau avec les sept jours de la semaine. Le matin, si sa couche était sèche, je dessinais un cœur. S'il y avait un petit pipi, je traçais juste une croix. Il a été très fier quand il a vu cinq cœurs d'affilée, et il est devenu propre la nuit en très peu de temps ! " Sandra (Notre-Dame-d'Oé)

Oubliée, la sucette !

" Pour aider ma petite Morgane à abandonner sa “totote”, j'ai eu une idée : tous les trois ou quatre jours, j'ai coupé un petit bout de la tétine en disant à ma fille qu'une petite souris était venue la grignoter dans la nuit. Elle a fini par ne plus en vouloir. Je précise que j'ai mis mon pédiatre au courant de mon stratagème et qu'il l'a totalement approuvé ! " Jessica (Orange)

Rassurer son aîné(e)

" Avant de partir à la maternité pour la naissance de votre deuxième enfant, pensez à celui ou celle qui va devenir l'aîné(e). Glissez sa photo dans un cadre et posez-le bien en vue sur la table de chevet de votre chambre à la maternité, avec un petit cadeau… Sa première visite à maman et au bébé sera plus rassurante ! " Josette (Ligeac)

Premiers pas sans faux pas

" Pour faciliter l'apprentissage de la marche, j'ai fixé le long des murs de la chambre de ma petite Canelle des tringles à rideau à environ 60 cm du sol. Elle a pu ainsi se déplacer librement dans son espace. Aujourd'hui, j'en ai laissé une sur laquelle je range des peluches et des jouets à l'aide de petits crochets ou de rubans. " Catherine (La Palud-sur-Verdon)

Grasse mat'

" Le week-end, mes enfants se lèvent parfois bien trop tôt. Comme ils ne savent pas lire l'heure, j'ai réalisé une pancarte avec, d'un côté, le dessin d'un soleil et, de l'autre, celui d'une lune. Je l'ai mise dans leur chambre et pas question pour eux de se lever avant que je ne sois venue dans leur chambre tourner la pancarte côté soleil. Et ça marche ! " Claire (Montigny-le-Bretonneux)

La fée des tétines

" Ma fille avait du mal à quitter sa tétine surtout depuis la naissance de son frère. Je lui ai parlé de la fée des tétines qui récupérait les sucettes des enfants devenus trop grands pour la garder. Nous avons placé la sienne sous l'oreiller. Le lendemain matin, la fée avait laissé un petit cadeau en échange… Depuis, Elisa ne réclame plus sa tétine. " Sylvie (Blonville)

Chasse aux monstres

" Ma fille avait peur des monstres de la nuit. Nous avons dessiné sur des feuilles tout ce qui pouvait l'effrayer. Nous avons enfermé ces feuilles dans une enveloppe et celle-ci dans une boîte. Et si d'autres vilains personnages voulaient pointer le bout de leur nez, nous avons réalisé un épouvantail à monstres à l'aide d'un bâton, de tissus et de brins de laine. Désormais, ma fille passe de bonnes nuits et nous aussi ! " Caroline (Toulon)

Odeur rassurante

" Depuis que ma fille est bébé, je mets quelques gouttes d'eau de fleur d'oranger dans l'eau de rinçage quand je lave son doudou. Elle associe cette odeur à quelque chose de familier. Pour son entrée à l'école, j'ai fait pareil avec son tee-shirt… elle s'est sentie rassurée. " Marie (Paris)

Doudou luciole

" Mon fils se réveillait en cherchant son doudou. J'ai acheté des motifs phosphorescents que j'ai cousus sur sa peluche. Depuis, je n'ai plus besoin d'intervenir la nuit. " Jasmine (Orleix)

Même plus peur !

" Mon petit garçon se réveillait souvent la nuit par peur des “dinosaures”. Ensemble, nous avons préparé une solution magique toute bleue (de l'eau teintée de gouache) qu'il a pulvérisée autour de la maison, créant ainsi une barrière “antidinosaures” infranchissable. Ensuite, nous avons chanté en chœur “C'est qui les plus forts ? C'est nous !” Depuis, mon fils n'a plus peur et nos nuits sont paisibles. " Benoît (Muret)

Video: 24 ASTUCES VÊTEMENTS POUR LES MAMANS INTELLIGENTES (Octobre 2020).