Grossesse

Accouchement, ça se passe comment ?


Le grand jour de la naissance approche et vous vous demandez ce qui va se passer exactement une fois arrivée à la maternité. Contractions, dilatation, respiration, expulsion… découvrez en avant-première le récit de votre futur accouchement.

Vous voilà à la fin de vos neuf mois de grossesse… Votre bébé pèse en moyenne 3,5 kg et mesure 50 cm de la tête aux talons. Dans la majorité des cas, il a la tête en bas depuis déjà quelques semaines. Mais vous vous demandez bien quand partir pour la maternité ? L'alerte sera donnée par des contractions dans le bas du ventre, souvent comparables à des règles douloureuses. Progressivement, elles se régularisent, se rapprochent, deviennent de plus en plus longues et intenses." La localisation de la douleur dépend de la position du bébé. Lorsque son dos est en avant, la douleur se situe sur le ventre. Lorsque son dos est en arrière, contre celui de la maman, elle est localisée au niveau des reins ", explique Christine Sanhueza, sage-femme.

Identifier les contractions

  • Après une contraction, vous n'avez plus mal, en attendant la suivante. Observez le temps de repos entre chaque contraction. Si elles apparaissent de façon régulière, à 5 ou 10 mn d'intervalle, il est temps de partir pour la maternité. Si c'est votre second enfant, la dilatation du col est plus rapide, partez dès que les contractions sont régulières et bien rythmées, quel que soit leur intervalle.
  • La perte des eaux peut aussi survenir avant le début du travail, quand vous êtes encore à la maison. Même s'il s'agit d'une simple fissure de la poche des eaux, il faut partir.
  • A ce stade, les spécialistes ont découvert que votre bébé, lui, somnole tranquillement. Dernière consigne : ne buvez et ne mangez plus rien, votre estomac doit être vide au cas où une anesthésie serait nécessaire.
  • Attrapez les deux valises fin prêtes, la vôtre et celle de votre bébé, et en voiture vers la maternité ! Là-bas, la sage-femme vous accueille et procède aux premiers examens. Elle examine l'avancement de la dilatation du col de votre utérus. " Si la poche des eaux s'est rompue, la poursuite du travail dépend de l'aspect du liquide : s'il est clair, on laisse le travail se faire tranquillement, en revanche, s'il est teinté, on l'accélère ", explique Christine Sanhueza.

    1 2 3 4 5